Le nettoyage après sinistre

Objectif, Paris propre
octobre 10, 2017

Le nettoyage après sinistre

Les bâtiments ne sont jamais à l’abri des sinistres. Incendie, inondation, effondrement, tels sont les échantillons des incidents qui peuvent affecter un bureau, une maison, un local professionnel ou un immeuble tout entier. Les causes des sinistres sont multiples, elles peuvent survenir à la suite d’un court-circuit, d’un séisme, d’un cyclone et autre cataclysme. Après la tragédie, le propriétaire ne peut pas laisser le lieu dans les décombres et en mauvais état. Il est crucial de remettre l’endroit dans les plus brefs délais, surtout si c’est un lieu de travail ou d’habitation. Cependant, le nettoyage après sinistre demande l’application de plusieurs précautions spécifiques. Par exemple, il ne faut pas commencer les travaux sans avoir vérifié que le courant a été correctement coupé pour éviter les risques d’électrocution. Par ailleurs, si le lieu présente un risque de contamination avec un agent pathogène, le port de matériel de protection comme masque et gant s’annonce indispensable pour assurer la sécurité. Enfin, il faut vérifier la présence des particules toxiques et prendre des mesures adéquates. À noter que ce type de travail est plus important que lors d’un ménage classique. C’est la raison pour laquelle le nettoyage ne peut pas être effectué par des particuliers en général.

Nettoyage après sinistre : en quoi consiste-t-il ?

L’opération n’est pas identique selon l’accident qui s’est produit. En cas d’incendie ou encore de court-circuit électrique, la première chose à faire c’est de débarrasser le lieu des objets brulés. Ensuite, les traces de brulure et de suie sont nettoyées avec des produits spécialement conçus à cet effet. Les surfaces brulées seront ensuite lavées, puis dégraissées et enfin lustrées. En cas de besoin, il  faut repeindre les murs. Dans certains cas, l’odeur de brulure persiste durant une longue période. Le nettoyage demande l’usage d’une solution liquide unique pour dépolluer la salle. Ensuite, il est essentiel de bien aérer la surface pour enlever les particules toxiques. Le nettoyage en cas de dégâts des eaux et inondation requiert l’emploi d’une pompe pour aspirer l’eau restante sur place. Mais avant toute chose, il faut se débarrasser des mobiliers et des appareils défectueux pour ne pas gêner l’opération. Ensuite, on déshumidifie puis on désinfecte puisque l’eau favorise le développement de bactérie pathogène. Le nettoyage des pros représente un coût important pour le propriétaire. Toutefois, le travail des pros  est plus avantageux puisque cela garantit un résultat de qualité. Ensuite, cette disposition permet d’éviter de mettre en danger inutilement les gens, c’est une procédure sécurisée. La plupart du temps, les sociétés de nettoyages industriels peuvent assurer ce genre d’intervention. Toutefois, il est mieux de bien se renseigner sur le niveau de qualification de l’entreprise avant de solliciter son service. Concernant le montant de l’intervention, il variera selon l’ampleur des dégâts, du volume à prendre en charge, des travaux à effectuer ainsi que le nombre de personnel à engager sur le lieu.